Parcours patrimoniaux

Une rivière à apprivoiser

Type : Entités hydrographiques
Adresse : Parc Pierre-LeSueur

Description historique

Au massif du Mont Tremblant, dans les Laurentides, jusqu’à la pointe nord-est de l’île de Montréal, la rivière L’Assomption sillonne toute la région de Lanaudière. Longtemps principale voie d’accès à l’intérieur des terres pour les Amérindiens et les colons, elle déterminera l’orientation des premières concessions qui aboutissent toutes à la rivière. C’est la raison pour laquelle chaque colon possède une embarcation pour se déplacer. Comme les premiers marchands expédient leurs cargaisons de potasse, de peaux et de blé par la rivière, le docteur Jean-Baptiste Meilleur, député du comté, songe dès 1831 à la rendre navigable entre L’Assomption et Montréal. Toutefois, c’est seulement vers 1880 que le gouvernement fédéral procède au creusage d’un chenal de quelques pieds pour permettre la navigation. Pendant une vingtaine d’années, le Chambly, le Terrebonne, le Dominion et le Rivière-du-Loup accostent donc au quai situé en face de l’église. Ces bateaux à fond plat doivent parfois se frayer un chemin entre les billots flottants qui alimentent le moulin à scie de la L’Assomption Lumber Company, à Charlemagne. L’été, des radeaux chargés de cordes de bois de chauffage, qui approvisionnent le marché à bois, descendent la rivière. À chaque automne, plusieurs barges transportent le charbon destiné aux institutions du village. Le dimanche, des bateaux à vapeur, tel le Cultivateur ou l’Île-Sainte-Hélène, amènent des groupes d’excursionnistes, accompagnés de fanfares, qui rassemblent les curieux sur la place de l’église. Avec le temps et l’érosion, le chenal creusé dans le lit de la rivière se comble peu à peu et la navigation diminue, puis cesse vers 1900. En plus d’alimenter l’aqueduc du village, la rivière courtise les baigneurs avec ses battures de sable et ses eaux peu profondes. Elle offre également un plan d’eau tranquille pour la promenade en chaloupe. L’hiver, les patineurs et les raquetteurs partagent la rivière avec les amateurs de courses de chevaux, tandis que les marchands de glace font leurs provisions pour l’été à venir.

Liens et documents

Rivière de L'Assomption

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site