Parcours patrimoniaux

Une nouvelle paroisse dans le Haut-de-L'Assomption

Type : Bâtiments historiques
Adresse : Au coin de l'avenue Adhémar-Raynault et du boulevard de l'Ange-Gardien

Description historique

Ouvert à la colonisation dès 1719, le Haut-de-L’Assomption compte déjà onze maisons en 1731. Les Laperche dit St-Jean, les Émery dit Coderre, les Gadiou, les Rotureau dit Bélisle, les Morin, les Vadnais, les Mousseau dit Désilets et les Briand dit Sansregret sont alors au nombre des nouveaux arrivants qui fréquentent l’église de la paroisse de L’Assomption. Ce n’est qu’à la fin du 19e siècle qu’une première chapelle dédiée à saint Pierre, desservie par le curé de L’Assomption, rassemblera les fidèles. La nouvelle paroisse Saint-Gérard-Majella est érigée par décret canonique le 4 septembre 1905, en hommage au rédemptoriste italien né à Muro en 1726 et canonisé par le pape Pie X l’année précédente. En 1906, le curé fondateur, Ulric Geoffrion et les marguilliers, entreprennent les démarches pour bâtir une église et un presbytère, dont les plans sont confiés à l’architecte Georges-Amédée Monette, de Montréal. L’entrepreneur Joseph Bourque, maire de Hull et natif de la paroisse, en obtient le contrat de construction, dont la conduite des travaux est assurée par Camille Magnan, de L’Épiphanie. De style néoroman, la modeste église de bois se dresse bientôt au milieu de la paroisse. Elle reçoit la bénédiction de l’archevêque de Montréal, Mgr Paul Bruchési, le 10 juin 1910. Six ans plus tard, elle est enfin lambrissée en briques rouges. D’abord attenant à l’église, le cimetière est réaménagé en 1929, dans une pinède non loin derrière le temple.

Liens et documents

Église Vaucluse

MRC de L'Assomption

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site