Toponymie

Terres du Collège et la ferme du Portage, quartier

Type : Quartier et District électoral

Description historique

Avec l’achat des terres Leroux et Fanchette au cours des années 1850, le Collège de l’Assomption devient propriétaire de toute la tête de la presqu’île (soit approximativement du territoire à l’est de la rue Dorval jusqu’à la rivière), qu’elle nomme la ferme du Portage. En 1867, le prolongement du boulevard de l’Ange-Gardien à l’est de Saint-Eustache (Dorval) coupe la ferme du Portage en deux parties presque égales. La partie au sud du boulevard sera le premier développement domiciliaire à l’extérieur du centre de L’Assomption, enclavé depuis deux siècles entre les rues Beaupré et Dorval. Afin d’accélérer la mise en valeur du projet, la Ville cède les terrains qu’elle a acquis dans ce secteur pour un dollar (1,00 $) à la condition que les acheteurs s’engagent à construire une maison dans les 14 mois suivant la vente. Le développement domiciliaire est complété dans les années 1960. Dans les années 1970, ce sera au tour de la partie nord du boulevard de l’Ange-Gardien de se développer après que le Collège se soit départi de ses installations agricoles et que la Ville de L’Assomption en devienne propriétaire. La transaction, concernant ce territoire de 105 arpents, est conclue en 1976; L’Assomption devient ainsi l’une des premières villes du Québec à devenir propriétaire d’un projet immobilier.

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site