Toponymie

Tardif, rue

Type : Voie de communication
Date de construction : Vers 1900

Description historique

Ce petit bout de rue d’à peine 100 mètres est nommé en l’honneur de Bénoni-Zoël Tardif (1840-1915), mécanicien et conducteur du train qui reliait L’Assomption à L’Épiphanie, entre 1883 et 1903. Le chemin de fer, d’une dizaine de kilomètres, permettait aux trains de passagers et de marchandises de rejoindre la ligne du Q.M.O. & O. (CP) à L’Épiphanie pour continuer le trajet vers Montréal ou Québec. Le train était alors surnommée « le p’tit Tardif » en hommage au conducteur. Bénoni-Zoël Tardif s’est marié à trois reprises et a eu 23 enfants, dont une certaine Marie-Antoinette, écrivaine mieux connue sous le pseudonyme Michelle Le Normand*.

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site