Toponymie

Saint-Sulpice, montée de

Type : Voie de communication
Date de construction : 1717, 1743

Description historique

Autre nom : route 343 Nommée en l’honneur des Sulpiciens, alors propriétaire de la seigneurie, la montée de Saint-Sulpice n’est à l’origine qu’un simple sentier. L’emplacement du moulin à vent du Père Gour, situé près du fleuve à Saint-Sulpice, et le fait que tous les habitants de la seigneurie doivent y faire moudre leur grain à partir de 1717, sont déterminants dans l’établissement d’une route entre Saint-Sulpice et L’Assomption. La montée de Saint-Sulpice devient une voie de commerce importante aux XVIIIe et XIXe siècles puisqu’elle conduit directement au quai de Saint-Sulpice et au fleuve Saint-Laurent. De 1775 à 1939, ce chemin public fait partie de la « route nationale » entre Montréal et Québec. Les derniers travaux majeurs sur la montée de Saint-Sulpice datent de la construction de l’autoroute 40, entre Anjou et Berthier, en 1966. Son tracé est sensiblement le même qu’à l’origine.

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site