Toponymie

Saint-Gérard-Majella, secteur de

Type : Quartier et District électoral

Description historique

Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 1er juillet 2000. En effet, à cette date, la municipalité de la paroisse de Saint-Gérard-Majella et la ville de L'Assomption se regroupaient pour constituer la nouvelle ville de L'Assomption. L'appellation Saint-Gérard-Majella a toutefois été préservée et elle identifie maintenant un village correspondant au noyau habité de l'ancienne municipalité de paroisse du même nom. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité de la paroisse de Saint-Gérard-Majella. Modeste municipalité à vocation agricole et résidentielle, Saint-Gérard-Majella se blottit sur les rives de la rivière L'Assomption, à 15 km au nord de la ville de L'Assomption, à proximité de L'Épiphanie, dans la région de Lanaudière. Les premiers Majelliens s'installent en ces lieux entre 1719 et 1747, venus de L'Assomption et de Saint-Sulpice. À cette époque le territoire est connu sous l'appellation du Haut-de-L'Assomption ou de la paroisse de L'Assomption qu'il conservera jusqu'en 1903. La paroisse a d'abord vu le jour sous la dénomination de Saint-Pierre-de-Vaucluse en 1904, en rappel, d'une part, de l'abbé Pierre Lesueur (1684-1752), curé de L'Assomption de 1724 à 1742 et, d'autre part, d'un lieu en France qui servira à identifier le bureau de poste local créé en 1881. Suivant Hormisdas Magnan, le nom de Vaucluse a été choisi par l'ancien provincial des Oblats, Prisque Magnan, après sa visite de la chartreuse de Vaucluse, dans le Jura. Son nom actuel, adopté en 1905, a été retenu pour identifier la municipalité de la paroisse de Saint-Gérard-Magella établie en 1906 et dont la graphie sera rectifiée en Majella en 1982. En consacrant cette appellation, monseigneur Bruchési, évêque de Montréal, désirait perpétuer le souvenir de la canonisation de saint Gérard Majella (1726-1755), survenue en 1904 et de laquelle il avait été témoin. Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site