Œuvres publiques

Lulunatik | Oeuvres monumentales entre ciel et terre

Type : Sculpture
Date de construction : 1970
Propriétaire constructeur : Germain Bergeron

Description architectural

À l’entrée principale du Cégep régional de Lanaudière sur la rue Dorval, un personnage farfelu aux couleurs vives accueille les étudiants. De la même lignée de personnages de science-fiction que Le Zygote gigote, l’oeuvre de Bergeron intitulée Lulunatik est à la fois intrigante et amusante.
Comme son titre le suggère par son jeu de mots, la présente sculpture laisse présager une personnalité instable par les éléments qui la composent. Les pièces circulaires de couleurs rouge, orange et jaune, formant toute la partie inférieure de son corps, semblent lui permette de tournoyer
dans tous les sens. Ces mêmes pièces paraissent pouvoir s’emboîter les unes dans les autres, telles des poupées russes, afin que Lulunatik arrive à se baisser et à s’élever comme il le souhaite. L’idée que sa tête, formée d’un différentiel automobile, balancerait au moindre contact est transmise
par le fait qu’elle est supportée par un cou construit d’un ressort en spirale. Ses oreilles, faites de cette même pièce, accentuent cette impression d’instabilité. Finalement, l’hélice qui lui sert de chapeau, ou peut-être de générateur d’énergie, vient compléter l’idée de motricité si présente
dans l’oeuvre. Avec ses apparences de vire-vent vire-poche, ses grands yeux et son nez jaune, ses pièces colorées et rigolotes ainsi que ses allures d’extra-terrestre débordant d’énergie, Lulunatik est un personnage ludique et attachant que plusieurs aimeraient bien ramener à la maison.

Référence

Guide d'exposition

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site