Œuvres publiques

Le Zygote gigote | Oeuvres monumentales entre ciel et terre

Type : Sculpture
Date de construction : 1971
Propriétaire constructeur : Germain Bergeron

Description architectural

À quelques pas de La Ballerine, une étrange créature de ferraille attend le marcheur. Il s’agit de Le Zygote gigote, une sculpture aux allures d’hybride ressemblant à la fois à un papillon désarticulé et à un humanoïde surexcité. Zygote est d’ailleurs le nom donné à un être vivant lors de son premier stade de développement à lasuite de la fécondation, un être qui pourrait très bien ici résulter d’un croisement d’espèces. Ce personnage aux couleurs verte, rouge et ocre semble directement provenir d’un récit de science-fiction. Haut sur pattes, affublé de petits bras et d’un tronc court et trapu soutenant une large tête symétrique à son appendice dorsal, cet être fantastique semble vouloir s’animer et interagir avec tous ceux qu’il croise. Comme l’a écrit Guy Robert à propos des créatures imaginaires de Bergeron : « La fantaisie [...] balaie de sa brise rafraîchissante la rouille des rebuts [...]. » Cet être est-il surpris, heureux ou angoissé de se faire observer? Difficile à dire, mais il est évident qu’il est débordant d’excitation. Justement, les pièces mécaniques choisies par Germain Bergeron pour constituer le corps de cette créature, telles que les bielles servant de bras et de cuisses, transmettent véritablement l’idée de mouvement, l’effet de gigotement du zygote, comme le mentionne son titre. De plus, le spectateur pourra avoir l’impression que si cette sculpture se mettait réellement à bouger, un tintamarre foudroyant, causé par le frottement du métal, résonnerait partout dans la ville. Amusant et intrigant, cet assemblage de ferraille alimentera l’imagination de tous.

Référence

Guide d'exposition

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site