Toponymie

Liébert, rue

Type : Voie de communication

Description historique

Philippe Liébert (1733-1804) est né à Nemours en France. On ignore la date et les circonstances de l’arrivée de ce peintre-sculpteur au Canada, mais son nom figure pour la première fois en 1760 aux livres de comptes des paroisses Saint-Pierre-du-Portage à L’Assomption et de La-Purification-de-la- Bienheureuse-Vierge-Marie à Repentigny. À cette époque, il exécute les plans du retable, du tabernacle, de la balustrade et du tombeau d’autel pour l’intérieur de la nouvelle église DeGeay* de L’Assomption. Il réalise aussi les autels latéraux, la chaire ainsi que six chandeliers. Pendant les quatre années où il a réalisé les oeuvres d’art destinées à la décoration de la nouvelle église, Philippe Liébert est hébergé chez Claude Panneton*, bedeau de la paroisse. En 1761, Liébert épouse à Pointe-aux-Trembles Françoise Lenoir. Ils ont dix enfants dont au moins deux, Philippe et Jean-Baptiste, sont baptisés à L’Assomption.

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site