Patrimoine religieux

La chapelle du Sacré-Coeur

Type : Bâtiments patrimoniaux

Description historique

Les Sœurs de la Providence s’installent dans la paroisse de L’Assomption en 1870 à la demande du curé Ferréol Dorval pour venir en aide aux indigents. Cette communauté se dévoue particulièrement aux pauvres, aux malades et aux orphelins. Les religieuses emménagent dans une maison de pierre qui était située sur le boulevard l’Ange-Gardien à l’angle de la rue du Portage. Une chapelle avait été bénite à l’étage de la demeure, mais elle fut rapidement remplacée. En 1880, la générosité des paroissiens envers la communauté religieuse permet l’érection d’une chapelle attenante à la résidence. Tel qu’on peut le voir sur la façade principale dans un cercle au-dessus de la porte, la chapelle est dédiée au Sacré-Cœur. L’architecture sobre est marquée par le style néoclassique dont les frontons constituent une caractéristique majeure. Les fenêtres à arc cintré, les légers jeux de brique, les corniches, les deux lanternons ainsi que le haut clocher élancé en font un élément remarquable dans le paysage. La première messe y a été célébrée en 1884. À l’intérieur, il subsiste une œuvre du peintre italien Luigi Capello : L’apparition du Sacré-Cœur à Sainte-Marguerite-Marie au-dessus du maître-autel. Capello a également signé les œuvres du chœur de l’église de Saint-Paul-l’Ermite à Repentigny. Au XXe siècle, le gouvernement a pris en main la charité publique et les Sœurs de la Providence se sont tournées vers les soins aux personnes malades et âgées. L’œuvre de cette communauté a favorisé l’implantation d’un Centre d’Hébergement et de Soins de Longue Durée (CHSLD) dans des bâtiments neuf en 1995. (Agathe Chiasson-Leblanc et Cindy Morin, 2011)

Liens et documents

MRC de L'Assomption

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site