Parcours patrimoniaux

Un rêve de cathédrale

Type : Bâtiments historiques
Date de construction : 1819-1820
Adresse : 385, rue Saint-Pierre
Numéro de lot : 182
Statut juridique : Citation

Description architectural

- son volume, dont le plan composé d'une nef rectangulaire et d'un choeur plus étroit terminé par une abside en hémicycle ainsi que le toit à deux versants droits;
- les matériaux, dont la maçonnerie en pierre de taille lisse, en pierre équarrie et en moellons, la couverture de la nef en cuivre à baguettes, celle du choeur en tôle posée à la canadienne ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois et en pierre;
- les composantes de la façade à cinq travées, dont la partie centrale à trois niveaux, les tours latérales (coiffées d'un clocher de plan octogonal à deux lanternes percées d'ouvertures cintrées et surmontées d'une flèche et d'une croix), les portails cintrés dotés d'une porte en bois à double vantail et à panneaux (l'un inscrit sous un arc cintré à clé décorative et deux encadrés de pilastres et surmontés d'un entablement et d'un fronton triangulaire), les fenêtres cintrées (certaines à voussures encadrées de pilastres et surmontées d'un entablement et d'un fronton en arc cintré), les pilastres de dimensions variées, les chaînes d'angle, le fronton central, les ailerons à volutes, la niche et les croix;
- les composantes des longs-pans, dont les fenêtres cintrées, la corniche et les chaînes d'angle;
- la sacristie greffée à l'abside dans le prolongement du choeur et reliée à la nef par un chemin couvert, dont le plan rectangulaire d'un étage, le toit à croupes, la maçonnerie en moellons, la couverture en tôle à baguettes, les fenêtres rectangulaires ainsi que la souche de cheminée en brique.

Source: Ministère de la Culture et communications Québec, Répertoire du patrimoine culturel du Québec, 2013

Description historique

L'église de L'Assomption-de-la-Sainte-Vierge est située dans la ville de L'Assomption dont les origines remontent au XVIIIe siècle. La paroisse est fondée en 1724 sous le vocable de Saint-Pierre-du-Portage. Elle est localisée sur le territoire formé par un méandre de la rivière L'Assomption. Ce lieu à l'abri des inondations constitue un ancien sentier de portage fréquenté par les Amérindiens et les coureurs des bois. Une chapelle est construite près du cours d'eau afin de desservir les premiers colons. Elle est remplacée en 1752 par une église en pierre élevée à un nouvel emplacement situé sur le coteau du Portage, une élévation surplombant la rivière. Au cours de la première moitié du XIXe siècle, la localité prend de l'expansion et devient le chef-lieu de la région. Des industries s'implantent sur le territoire et contribuent à l'activité économique. Différentes institutions s'établissent progressivement dans le noyau villageois. Un nouveau lieu de culte est érigé en 1819 et 1820 au même emplacement que le précédent afin de répondre aux besoins de la communauté en croissance. La construction est réalisée par le maître maçon Jean-Baptiste Boutonne, dit Larochelle, et le maître tailleur de pierres André Auclair. L'église comporte une sacristie construite à la même époque. En 1824, elle est dotée de deux tours-clochers en façade. Dix années plus tard, Urbain Brien, dit Desrochers (1781-1860), et son fils Pierre-Urbain Brien, dit Desrochers (né après 1809), réalisent certains éléments du décor intérieur dont une chaire finement ouvragée, des retables ainsi qu'un bassin de forme octogonale. En 1838, la paroisse prend officiellement le nom de L'Assomption-de-la-Sainte-Vierge. Les tours-clochers de l'église sont démolies en 1857. En 1863 et 1864, d'importants travaux sont effectués afin d'agrandir l'église dans le but de lui donner l'envergure d'une cathédrale. À cette époque, le clergé local tente d'obtenir le siège d'un nouveau diocèse sur la rive nord de Montréal. Une nouvelle façade est donc réalisée et la nef du lieu de culte est élargie par la construction de nouveaux longs-pans allant des tours-clochers jusqu'aux extrémités des transepts. Les anciens murs latéraux sont démolis et remplacés par des piliers à l'intérieur. Le choeur et la sacristie sont toutefois conservés et intégrés à la construction. Les plans d'agrandissement proviennent de Victor Bourgeau (1809-1888), architecte attitré du diocèse de Montréal à partir de 1851 et dont les réalisations sont nombreuses. Les travaux sont effectués par les entrepreneurs François Archambault, père et fils. Le décor intérieur est également refait d'après les plans de Bourgeau, de 1865 à 1867. Il comporte une voûte à caissons, une nef divisée en trois vaisseaux par une colonnade et un jubé constitué d'une balustrade massive. Le cousin et homonyme de l'architecte, l'artiste Victor Bourgeault, aurait participé à la réalisation de ce décor qui intègre aussi certains éléments de celui antérieur dont la chaire, les retables des autels et le bassin octogonal réalisés par les Brien, dit Desrochers. Un chemin couvert est construit en 1900 afin de relier le lieu de culte à la sacristie. Celle-ci est restaurée en 1902 à la suite d'un incendie. L'Assomption n'obtient finalement pas le siège du nouveau diocèse créé sur la rive nord de Montréal. Celui-ci est plutôt attribué à Joliette en 1904. Diverses opérations de rénovation du lieu de culte auraient été réalisées en 1959 dont la consolidation de la structure du toit de l'église et des clochers, la réfection des toitures ainsi que la création de vestibules aux entrées latérales. Une salle paroissiale est également construite à ce moment. L'église de L'Assomption-de-la-Sainte-Vierge est citée en 1996 par la Ville de L'Assomption. En 1998 et 1999, divers travaux de restauration du décor intérieur sont effectués. En 2002 et 2003, les opérations de rénovation du narthex incluent les portes de la façade. Source: Ministère de la Culture et communications Québec, Répertoire du patrimoine culturel du Québec, 2013

Liens et documents

Panneau Église

MRC de L'Assomption

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site