Toponymie

De Courville, place

Type : Voie de communication
Date de construction : 2005

Description historique

Anciennement boulevard Barret Henriette Cadieux de Courville (1811-1891) est née à Montréal, fille aînée de Jean-Marie Cadieux, notaire, et de Marie-Marguerite Roy. En 1832, Henriette épouse François-Marie-Thomas Chevalier de Lorimier* (1803-1839), un des illustres patriotes, condamné à la pendaison à la prison du Pied-du-Courant de Montréal le 15 février 1839. À la mort de ce dernier, Henriette Cadieux renonce à la succession et, accompagnée de ses filles Léopoldine et Stéphanie ainsi que de sa belle-soeur Marguerite de Lorimier, elle s’installe à L’Assomption. La dernière maison où elle a habité existe toujours, à l’angle nord-est des rues Saint-Jacques et Notre-Dame. Henriette Cadieux est décédée le 6 décembre 1891. En 1991, la section locale de la Société Saint-Jean-Baptiste restaure le monument érigé en son honneur dans l’ancien cimetière, à l’angle des rues Sainte-Ursule et Sainte-Anne.

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site