Toponymie

Brien, rue

Type : Voie de communication
Date de construction : vers 1985

Description historique

Si plusieurs Brien ont défriché des terres à L’Assomption et dans les environs, aucune famille de ce nom n’a occupé une terre du secteur Champboisé, où la rue est située. Il est donc difficile de déterminer avec exactitude l’origine du toponyme. Deux hypothèses se posent : la rue pourrait avoir été nommée à la mémoire d’Agnès Brien (1698-1766), fille de Louis Brien dit Desrochers et de Suzanne Bouvier, et installée à L’Assomption vers 1723 chez Joseph Venne, frère de son mari Jean-Baptiste. Devenue veuve en 1750, Agnès Brien se remarie avec François Juneau dit Latulippe dont l’arrière-petit-fils, Salomon, fondera la ville de Milwaukee aux États-Unis. Le couple habitait sur une terre du secteur Champboisé. La seconde hypothèse est basée sur le fait que les rues Brien et Liébert se croisent dans ce secteur; Urbain Brien dit Desrochers (1781-1860) et son fils Pierre-Urbain étaient, comme Philippe Liébert, des artisans qui ont réalisé des sculptures ornementales dans plusieurs églises du district de Montréal, notamment celle de L’Assomption. De 1834 à 1838, Desrochers et son fils travaillent en collaboration à la sculpture de la voûte, de la chaire, du baldaquin et des retables de l’église de la paroisse Saint-Pierre-du-Portage à L’Assomption.

Inscription à

l’infolettre du QDA

Inscrivez-vous à l’infolettre du Quartier des Arts et soyez
informé des nouveautés et primeurs de votre Quartier
avant tout le monde.

Super!
Nous confirmons votre inscription
Désolé, une erreur s’est produite.
Recommecez plus tard.
Continuer vers le site